Éco-gestes

L'énergie

Le chauffage

  • Je réduis mon thermostat d’1°C pour économiser 7% sur ma facture de chauffage. 19°C est la température idéale dans les pièces à vivre (salon, salle à manger, cuisine).
  • J’installe un thermostat d’ambiance programmable qui régule automatiquement la température de la pièce en fonction des besoins.
  • En cas de longue absence, je ferme les volets et je réduis le chauffage de 3 à 5°C mais je ne l’éteins pas complètement

 

L'éclairage

  • Je limite l’utilisation des lampes halogènes, très gourmandes en électricité.
  • Quand je change une ampoule, je la remplace par une ampoule basse consommation : elle consomme 5 fois moins d’énergie  et dure 8 fois plus longtemps qu’une lampe à incandescence pour une même qualité d’éclairage.
  • Lorsque je quitte une pièce, j’éteins la lumière. 3 ampoules de 75 W qui restent allumées une soirée consomment autant qu’une lessive à 60°C.
  • Dans la journée, je profite de la lumière naturelle.

 

Le logement

L’aération
  • Je veille à dégager les grilles d’aération pour diminuer l’humidité de mon logement. Plus il est humide, plus il  consomme de chauffage.
  • quand j’aère la maison, 10 minutes suffisent pour renouveler l’air de chaque pièce et je n’oublie pas de couper le chauffage.
L’isolation
  • Une bonne isolation me permet d’économiser jusqu’à 30%  sur ma facture d’énergie.

 

Les appareils

Éteindre ou débrancher les appareils sur secteur

J’éteins et je débranche tous les appareils électriques dont je n’ai pas besoin, car même en mode veille, ils consomment de l’électricité. 20 heures de veille représentent jusqu’à 4 heures de fonctionnement.

 

L'électroménager

Bien utiliser le lave/sèche-linge et le lave-vaisselle
  • Je remplis toujours la machine avant de la faire tourner, ou alors j’utilise la fonction demi-charge !
  • J’évite de laver le linge à 90°C. Je dépense trois fois moins d’énergie en lavant mon linge à 30°C.
  • Je fais fonctionner mes appareils électroménagers pendant les « heures creuses » si j’en dispose.

 

 La cuisson

  • J’adapte la casserole à la taille de ma plaque  pour éviter les déperditions de chaleur.
  • Je couvre ma casserole pour faire bouillir de l’eau : je consomme 4 fois moins d’énergie .
  • J’anticipe la fin de la cuisson pour bénéficier de la chaleur résiduelle .
  • Si j’ouvre la porte de mon four pendant qu’il fonctionne, il y a une perte de chaleur et d’énergie importante. J’utilise plutôt la vitre ou la porte intermédiaire  pour vérifier la cuisson de mes préparations !

 

Le réfrigérateur

  • J’installe mon réfrigérateur loin d’une source de chaleur et à au moins 5 cm du mur  contre lequel il est posé.
  • Je vérifie l'étanchéité des joints  de mon réfrigérateur grâce au test de la feuille de papier.
  • Je dégivre mon réfrigérateur/congélateur tous les 6 mois ou dès que le givre atteint 5 mm  (30% de consommation en plus)  et je nettoie le condensateur tous les ans, car une grille arrière pleine de poussière double la consommation en énergie.
  • J’attends que les aliments refroidissent  avant de les mettre au réfrigérateur/congélateur.
  • Je ne laisse pas la porte ouverte trop longtemps  en prenant ou en rangeant les aliments.

 

Toute l'année

Dépenser moins d’énergie en hiver
  • Je ferme les volets la nuit pour garder la chaleur.
Vivre confortablement en été
  • J’optimise ma climatisation.
  • En été, je maintiens portes, volets et fenêtres fermés dans la journée et j’aère le soir pour profiter de la fraîcheur extérieure.

 

 Les déchets

Recyclage

  • Je recycle les piles et les ampoules. Pour ne pas se laisser envahir, il faut ruser. Les piles vides : je les glisse dans le cabas emporté au supermarché. Et les ampoules basse consommation usées, je les rapporte au magasin qui est tenu de les reprendre.
  • Je recycle le verre : il est recyclable à 100% et il allège de 12% les déchets ménagers.

 

Le compost

Environ 1/3 des déchets ménagers peuvent être compostés, de même que les déchets de jardin (tontes de gazon, feuilles mortes), ce qui représente 400 kg par an pour une famille de 4 personnes.

 

 

Le tri des déchets

Chaque jour, je prends soin de trier mes déchets :

  • dans les poubelles de tri sélectif,
  • à la déchetterie de mon quartier.
     

L'eau

L'arrosage

Le paillage du sol

Pour limiter les arrosages, je recouvre le pied de mes plantes d'une fine couche d'herbe coupée, de paille, de copeaux de bois ou d'écorces : pailler mes plantes permet de diminuer l'évaporation de l'eau et retenir l'humidité du sol. Par exemple, en apportant aux pieds de tomates une couche de 10 cm de paillis (après les avoir arrosés), je peux partir 10 jours en vacances en toute tranquillité !  

L'arrosage automatique

J’opte pour un arrosage automatique avec temporisation pour arroser mon jardin. Je peux alors adapter l’arrosage aux besoins de mes plantes, pelouses, potagers ou arbustes et apporter la quantité d’eau nécessaire. L'apport en eau est précis et dosé, ce qui me permet de réaliser de réelles économies !

 

L'utilisation de l'eau de pluie

Je récupère l’eau de pluie pour arroser les plantes ou laver la voiture. Cela m’évite d’utiliser de l’eau courante et, outre l’économie directe réalisée sur ma facture d’eau, je préserve les ressources d’eau dans les nappes phréatiques, notamment en été.

 

 

 

La douche ou le bain

1 seul bain consomme autant que 3 douches, si je prends soin de fermer le robinet pendant que je me savonne. Alors je privilégie la douche qui est plus économe !

 

 

 

Les robinets

J’installe des réducteurs de débit sur les robinets pour réguler le débit d’eau.

Le brossage des dents

12 litres par minute : c’est le débit courant d’un robinet. Si je laisse couler l’eau en me brossant les dents, je gaspille environ 10 000 litres d’eau par an. J’opte pour l’utilisation du gobelet !

 

Les toilettes

Je place une bouteille lestée dans le réservoir des toilettes pour diminuer la consommation d’eau.

 

La vaisselle

Si je fais la vaisselle à la main, j’utilise un bac : c’est plus économique que de laisser l’eau couler.

 

Les fuites d'eau

Je traque les fuites : je relève le compteur le soir et je fais la même chose le matin, sans avoir ouvert le robinet ni utilisé d’appareil ménager. Si les chiffres sont identiques, tout va bien. Sinon, il y a une fuite.